L’Extension Politique de Fief

Sûrement avez-vous déjà jeté un œil sur le visuel de la boîte de Fief que Uwe a partagé hier. Pour ne pas faire redondance, nous parlerons aujourd’hui de l’extension politique. Alors que les traductions dans les différentes langues sont en cours, nous finalisons cette dernière extension.

Le but de Politique est de personnaliser vos seigneurs et vos familles. En effet, votre famille bénéficiera désormais des compétences d’un précieux serviteur. Et celui que je vais vous présenter aujourd’hui influencera fortement votre style de jeu.

Receveur_PeageVoici donc Gauthier, le receveur du péage des ponts :

Grâce à ce serviteur, plus vous posséderez de village à proximité de ponts et plus vos caisses se rempliront. De quoi vous encourager à prêter attention à la configuration de la carte et à étendre votre influence en bord de rivière…

Les autres serviteurs influenceront peut-être moins votre style de jeu mais vous seront utiles pour renverser le balance en votre faveur.


Deuxième ajout de Politique, vos seigneurs recevront dès leur arrivée à l’âge adulte un trait de caractère. Vous n’aurez plus des seigneurs hommes et des seigneurs femmes mais bien Eric le cruel ou Blanche la maudite.

Là encore, comme c’est le cas pour tout être humain, chaque trait de caractère influencera la destinée de votre seigneur. Par exemple, le titre malchanceux empêche les joueurs de poser des cartes bonnes récoltes et beau temps sur l’évêché où se trouve le seigneur en question. Autant vous dire que ce seigneur est prédestiné à errer d’évêché en évêché, mis à la porte par sa propre famille et pourchassé par ses ennemis. De quoi le pousser au suicide ou au contraire le pousser à exprimer sa haine d’autrui dans des batailles sanguinaires…

Outre les effets immédiats des traits de caractère, cette personnalisation des seigneurs permet d’accentuer encore plus l’aspect « roleplay » de Fief:

Le titre de Baron suffira-t-il à Arthur le laideron pour convaincre Isabelle l’ambitieuse de consentir à un mariage ? Ou le Roi Philippe le lâche osera-t-il prêter secours à la sainte Reine Aliénor assiégée par Othon le stratège ?

Les joueurs évolueront donc dans des parties à la limite du voyage dans le temps ! Cette extension pourrait rapidement devenir votre préférée…

Et pour ceux qui n’auraient pas encore vu le dos de la boîte de base:

1 réponse
  1. Robert dit :

    Ah ça, ça me plait! Mettre un peu de jeu de rôle dans le jeu, et un peu plus de contrôle sur nos seigneurs…

    Je prévoyais acheter l’expansion Templiers, mais Politique vient de s’y joindre!

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *