Réveil de l’Ours: Tournoi à l’Open de Paris

Monsieur Guillaume (Bouilleux) a présenté dans une Tric Trac vidéo l’Open de Paris. Il est temps pour nous de vous en dire un peu plus sur le tournoi Conflict of Heroes…

background_RdO

C’est un événement à ne pas louper ! Lors de l’Open de Paris des Jeux d’Histoire (20 au 22 Mars 2015), ASYNCRON games organise un tournoi du Réveil de l’Ours (série Conflict of Heroes). Le places sont ouvertes à 16 participants.

Considéré comme l’un des meilleurs wargames initiatiques, le Réveil de l’Ours vous permet de revivre l’opération Barberousse sous forme d’escarmouches. Jouable de 2 à 4 joueurs, les scénarios du tournoi seront cependant pour deux joueurs (1vs1).

Nous fonctionnerons sur la base du système de tournoi Suisse. Les participants joueront 4 parties dans la journée de samedi.
La première partie débutera à 10h15. Une victoire apportera aux joueurs 2 points, une égalité 1 point, une défaite 0. Les tables seront ensuite attribuées suivant le classement des joueurs. En fin de journée, les joueurs seront classés suivant leur nombre de points, les PV marqués lors des scénarios servant de Goal Average pour départager les égalités.

 

 

A noter que nous aurons également un exemplaire de l’Extension Solo du Réveil de l’Ours ainsi qu’un prototype de Quartermaster, dans le but de vous faire découvrir ces deux nouveautés. Evidemment, nous aurons aussi nos autres jeux de simulation afin que vous puissiez tous profiter des différents plaisirs ludiques qu’offrent nos jeux !
Alors plus qu’une seule chose à  faire: vous rendre sur le site de l’Open de Paris pour vous inscrire:

3 réponses
  1. Maximilien DA CUNHA dit :

    Bonjour,

    Malheureusement nous n’aurons pas le prototype. Seul Franck sera présent à Ludinord et il ne connait pas bien l’extension Solo.

    Répondre
  2. Mehdi Husain dit :

    J’espère que vous vous en sortez. L’édition de l’extension solo était un parcours du combattant apparemment.
    Je ne tiens plus en place. Il me la faut.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *