Voici donc venu le dernier article de la série « Focus sur… ». Nous présentons la dernière civilisation, disponible dans l’extension Atlas : l’empire des Atlantes !

Nous prendrons pour cadre une partie à 6 joueurs. Les stratégies peuvent varier pour les parties scénarisées à 5 ou 4, comme proposées dans le livret de règles de l’extension Atlas.

La situation de départ

Comme chacun sait, l’Atlantide se trouve au delà des colonnes d’Hercule. L’île des atlantes regorge de richesse. En effet, vous produisez dès le départ  2 céramiques et 2 fers (en référence au fameux orichalque). Vos autres provinces, HISPANIA et MAURITANIA, produisent des biens courants, même un peu trop en ce qui concerne le mouton et le blé. Lors des échanges, vos céramiques seront très recherchées puisque vous en avez la production exclusive (tant qu’une caravane n’est pas installée par un autre empire en CRETA). Le succès du fer dépendra de la quantité proposée par votre voisin romain, comme disait Adam Smith : « la loi de l’offre et de la demande détermine le prix des choses ». Hormis vos biens, vous produisez 2 impôts grâce à vos 2 cités. Vous avez donc une économie basée sur les biens mais rien ne vous empêchera de récupérer plus tard des impôts. Atlas vous permet d’acheter vos trirèmes avec des combinaisons de 2 impôts ou 2 biens différents. Cela représente à la fois un bonus pour éviter le gaspillage, pour vous développer et pour assurer votre pouvoir militaire.

Atlantes
Votre éloignement fait que vous êtes relativement protégé. Grâce à Atlas et son pouvoir, vous pouvez rapidement construire les trirèmes qui vous connecteront à l’ensemble de la méditerranée et de ses territoires; et vous en aurez besoin. En effet, une seule province supplémentaire neutre est ajoutée avec votre plateau. Pour vous étendre, vous devrez donc rapidement vous confrontez aux autres civilisations. Et l’un de vos voisins direct n’est autre que la puissante Rome !
Terminons la présentation générale de l’Atlante par une réflexion sur l’AQUITANIA. Cette province est intéressante pour 2 raisons. La première est sa caravane de Vin, que vous ne produisez pas dès le départ, et sa cité, qui vous permettrait d’atteindre la production de 3 impôts. La seconde est la place géostratégique de cette province. Si vous la contrôlez, vos ennemis n’auront aucun accès direct à l’OCEANUS ATLANTICUS; 2 trirèmes leur seront au minimum nécessaires pour atteindre l’ATLANTIS. Or, la mer est votre domaine et vous aurez des trirèmes pour vous battre. Votre capitale et ses richesses seront donc bien protégées. Cependant, l’AQUITANIA est adjacente au joueur romain. Elle sera donc la cible de raids réguliers que vous ne pourrez pas bloquer grâce à vos trirèmes…

Victoire aux Pyramides

Pour gagner aux pyramides, l’Atlante ne doit pas forcément construire une économie forte. Comme expliqué dans la présentation, vous avez peu de provinces neutres à portée. Que ce soit aux impôts ou aux biens, il vous faudra donc conquérir ou occuper les provinces contenant les ressources qu’il vous manque. Si vous partez sur les biens, une fois l’AQUITANIA sous votre influence, la NUMIDIA, la DALMATIA, la CYRENAICA, l’AFRIQUA ainsi que les 3 cités légendaires seront toutes des cibles potentielles. Là encore, vos trirèmes seront donc d’une grande aide. Au niveau des héros et merveilles, l’aide du Colosse ne sera pas de trop. La Reine de Saba semble aussi nécessaire pour prendre rapidement possession des provinces intéressantes.

Si vous partez davantage sur les impôts, il faudra élever des temples dans vos provinces. Le Temple d’Artémis sera une aide bienvenue et il faudra veiller à garder des impôts d’un tour sur l’autre. Malgré cela, il faudra sûrement occuper un tour l’ensemble des bâtiments politiques de l’ACHAEA ou l’AEGYPTUS pour parvenir aux 12 impôts.

Ainsi, de manière originale, l’empire atlante semble avoir davantage besoin de développer son armée plutôt que son économie pour gagner aux pyramides.

Victoire aux Titres

Vous commencez la partie avec des niveaux moyens dans toutes les pistes de titres. Monter votre niveau en militaire ne sera pas un soucis, le pouvoir d’Atlas vous aidant à produire des trirèmes en masse. Vous pouvez également améliorer légèrement votre commerce et votre politique en améliorant les infrastructures sur vos propres territoires. Pour la suite, il faudra envahir des provinces adverses. Pour le commerce, la NUMIBIA est une cible de choix avec son Or et son Gladiateur et elle appartient en plus au maître du commerce de départ. Pour le politique, vous pouvez tenter de prendre SICILIA et CRETA. Cependant, une occupation de l’ACHAEA ou l’AEGYPTUS sera probablement bien plus décisive pour votre victoire.

Pour les héros, un duo Reine de Saba/Orphée serait une manière intéressante de convertir à moindre coût les provinces qui vous intéressent. En plus, cela vous donne +2 en politique, ce qui est utile.  Si vous partez sur l’achat d’un seul héros, Hercule semble le plus adapté, les pouvoirs de Persée ou Penthésilée ne vous étant pas vraiment nécessaires.

Il vous faudra bien calculer les bâtiments nécessaires et la façon de les obtenir. Créer une trop forte menace attirera l’attention sur vous. Essayez de grappiller petit à petit, avant l’assaut final…

Victoire aux Héros et Merveilles

A la différence des pyramides, si vous souhaitez gagner aux héros et merveilles, il faudra aussi développer votre économie en prenant une ou deux provinces (AQUITANIA, SICILIA) et en construisant quelques temples/marchés. Une fois une production de base suffisante, vous utiliserez vos armées pour récupérer ponctuellement les ressources qui vous manqueront. Au niveau des héros, Médée est un choix intéressant. Elle permet d’assurer votre puissance navale et de bloquer les invasions par la voie des mers. Si vous voulez assurer une défense encore plus efficace, ajoutez la Statue de Zeus. Pour aider votre économie, le Colosse est une très bonne option, à moins que vous ne partiez sur les impôts et alors le Temple d’Artémis. Avec le pouvoir d’Atlas, le Phare ne vous intéressera pas, contrairement à Spartacus. Si vous êtes agressif et utilisez beaucoup vos légions, Orphée est également intéressant.

Atlantes
Comme d’habitude, c’est à vous de combiner les héros suivant votre style de jeu mais vous avez ici quelques pistes de réflexions.

 Victoire Militaire

Avec deux trirèmes seulement, vous connectez votre empire à une cité légendaire et deux capitales. Voilà une situation favorable. De toute façon, le soutien d’Atlas vous permet d’atteindre facilement les autres cités légendaires et capitales (hormis celle du babylonien évidemment). Votre premier marqueur influence devra donc être posé sur la province de SICILIA. Veillez à bien protéger l’île afin d’en faire votre fer de lance pour vos prochaines conquêtes. Si elle est bien protégée, n’hésitez pas à fournir à votre cité légendaire un temple pour assurer votre économie.
Ensuite, cela va dépendre de la situation de la partie. Vous pouvez chercher à prendre les deux dernières cités/capitales lors du même tour. Dans ce cas là, Ramsès II serait un soutien de choix.
Vous pouvez également chercher à prendre d’abord une deuxième cité légendaire (Troia). Mais auparavant, il faudra sûrement avoir acheté des héros qui pourront vous aider à faire face aux contre-attaques qui découleront de votre contrôle de 3 capitales/cités légendaires sur 4. Pour cela, le duo Médée/Méduse est redoutable. Protégez Syracusae ou votre capitale avec Médée, Méduse s’occupera de Troia.

Atlantes

Essayez de posséder le titre de chef militaire. Vous pourrez alors influencer les déplacements de vos adversaires et vous faire jouer au moment le plus opportun pour faire intervenir les trirèmes atlantes pour couler les bateaux de transport ennemis…

De manière générale, vous allez souvent devoir agir de manière agressive. Or, cela n’est pas à votre avantage puisque, comme le babylonien, il serait plus confortable de rester discret et vous développer dans votre coin sans attirer l’attention de votre dangereux voisin romain. Heureusement, vous avez des trirèmes économiques et votre flotte sera la base de votre stratégie.

Échangez vos avis et ressentis sur les forums, posez vos questions et, surtout, jouez !