Mare Nostrum : focus sur Babylone

Avant dernière civilisation possible dans Mare Nostrum, Babylone est le sujet de cet article. Comme les précédents, l’article est composé d’une présentation puis des possibilités d’évolution selon la/les conditions de victoire visée/s.

La situation de départ

Babylone est de base la civilisation du cinquième joueur. Sa position en Extrême-Orient lui permet de limiter les fronts. En début de partie, aucune de ses provinces n’est adjacente à un empire adverse et deux ne sont pas adjacentes à la mer, dont sa capitale. Protection efficace contre les invasions maritimes, cela peut parfois être un problème avec notamment les pouvoirs de Penthésilée et la Statue de Zeus.

Babylone

L’économie babylonienne est plutôt variée bien que le nombre de biens soit au départ plus important. Lors des premiers tours, Babylone doit faire attention aux échanges. En effet, hormis le parfum, ses autres biens sont plutôt communs. Mais cela changera rapidement grâce aux provinces voisines. Et justement, avec le soutien de Hammourabi, vous avez la possibilité de construire gratuitement une influence par tour. La difficulté sera alors de choisir votre priorité : Ierusalem ou Troia ? A moins que vous ne soyez attiré par la riche province d’ARMENIA ou celle de CAPPADOCIA avec son précieux bois ? Ne soyez pas trop dispendieux au niveau des marqueurs d’influence; il sera parfois plus intéressant d’en garder un en réserve afin de pouvoir convertir une province (rappel : le nombre de marqueurs influence est limité et on ne peut pas volontairement retirer un marqueur d’influence).

Victoire aux Héros et Merveilles

Si vous choisissez cette voie, il faudra tout d’abord développer votre économie. Au départ, la mixité de vos ressources limite la valeur de vos combinaisons. Cependant, une fois que vous aurez construit quelques caravanes et cités, cela deviendra une force car il sera même possible que vous construisiez deux héros à la fois ! Du coup, l’ARMENIA ainsi qu’une cité légendaire avec son temple semblent une bonne base pour le développement de votre économie. Pour le choix de vos héros et merveilles, il semblerait qu’un panachage entre défense et économie soit une bonne option. Par exemple, Nabuchodonosor est approprié pour vous aider à défendre les vastes territoires de Babylone en dissuadant les envahisseurs.

babylone

Si vous ne souhaitez pas concourir au titre de maître du commerce, Circé semble également une bonne option : construisez gratuitement les influences avec Hammourabi puis, pour une combinaison de 3 ressources, vous aurez une légion qui pourra à la fois produire et défendre. Si vous n’êtes pas en avance sur le développement et que le leader politique est aussi en passe de gagner, acquérir Persée sera nécessaire. Il serait quand même préférable d’acheter le Colosse ou le Temple d’Artémis pour soutenir votre production. Dans une optique de synergie avec le pouvoir de Circé, Spartacus est également très intéressant.

Victoire aux Titres

Vous commencez la partie sans titre et vous n’êtes même pas à égalité sur la piste avec un joueur en possédant un. Pourtant, la victoire aux titres est une option intéressante. Grâce à Hammourabi, vous pouvez rapidement mais surtout gratuitement vous étendre. Vous utiliserez alors vos combinaisons pour construire bâtiments et troupes. La province d’ARMENIA est incontournable avec ses deux bâtiments politiques et ses deux bâtiments commerciaux, de même que CRETA. Laisser JUDEA à l’égyptien met en danger votre capitale et le point en politique apporté par une cité légendaire ne sera pas de trop.
Niveau héros, nous restons une fois encore dans les classiques : Penthésilée et Hercule. La Reine de Saba serait également utile si vos voisins ont déjà posé leurs marqueurs sur les provinces que vous convoitiez.

babylone

Cette  condition de victoire vous pousse également à développer une flotte importante, ce qui est plutôt rare avec Babylone. En effet, une flotte digne de ce nom vous permettra d’atteindre les provinces les plus aptes à vous faire gagner les niveaux manquants.

 Victoire Militaire

Votre position vous donne un avantage certain. Vous êtes le seul empire à être directement adjacent à 2 cités légendaires. Prendre JUDEA vous permet ensuite d’être adjacent à AEGYPTUS, qui pourrait donc être la quatrième cité requise. Mais tout ne se passera pas aussi bien. Cléopâtre, via son titre de leader politique, vous mettra bien souvent des bâtons dans les roues dès le premier tour. Si elle ne prend pas la JUDEA, elle s’arrangera pour que Périclès prenne avant vous Troia. Et si par chance/inadvertance, aucun des deux ne contrecarre vos ambitions sur ces deux cités légendaires alors, à la tête d’une capitale protégée et de deux cités légendaires, vous serez la cible de l’ensemble des joueurs.

Vous l’aurez compris, il faudra vous battre. Recrutez des troupes, achetez des héros pour vous soutenir. A ce sujet, les possibilités sont nombreuses : la Statue de Zeus pour vous permettre de bloquer l’ennemi le plus menaçant; Ramses II pour bénéficier de son dé bonus; Nabuchodonosor pour dissuader les invasions et affaiblir l’assaillant; Penthésilée et Spartacus sont de bons moyens de générer des légions, voire Gilgamesh pour les forteresses. Bref, étant donné que vous ne pourrez probablement qu’en acheter un ou deux, tout dépendra de la situation et du besoin qu’elle engendre.

Enfin, suivant les joueurs présents et vos talents, utilisez votre pouvoir de persuasion. Attirez l’attention des joueurs sur un autre joueur, négociez, semez la zizanie ou même pleurez… Tous les moyens seront bons pour vous éviter d’attirer les foudres de l’ensemble des joueurs.

Victoire aux Pyramides

Pour une victoire aux pyramides, il faudra spécialiser votre économie. Vous pouvez pencher pour les impôts. Dans ce cas, il faudra tâcher de prendre les cités légendaires adjacentes à votre empire ainsi que la province d’ARMENIA. Développez les cités, érigez des temples pour booster votre production. Evidemment, vous pouvez acheter le temple d’Artémis afin de vous aider. Pour les jetons impôts manquants, en conserver d’un tour sur l’autre, les obtenir aux échanges ou envahir l’AEGYPTUS sont 3 options qui dépendront de la situation de la partie.

Si vous optez pour un développement basé sur les biens, encore une fois, les cités légendaires seront importantes, surtout en les couplant avec les Jardin Suspendus (il serait normal qu’ils vous reviennent !). Stockez d’un tour sur l’autre les biens légendaires rares que vous avez piochés (le diamant et le fer en priorité) . La DACIA et la CRETA seront aussi des options intéressantes pour leur bien respectif (Marbre et Céramique). Pour le reste, vous serez dépendant des biens proposés à l’échange, à moins de piller vos voisins…

Les deux voies ne sont pas forcément opposées. On voit que, qu’importe la spécialisation choisie, l’ARMENIA, la CRETA, l’ASIA et la JUDEA sont intéressantes. Construire des temples sur vos cités légendaires vous fournirait une versatilité intéressante. Attention dans ce cas à bien vous défendre: des cités légendaires avec des temples attirent forcément les convoitises.

Voilà pour ce qui est de Babylone. Rendez-vous la semaine prochaine pour une présentation de l’Atlante et les pistes d’évolution lors d’une partie incluant 6 joueurs. En attendant, n’hésitez pas à partager cela et à réagir sur les réseaux sociaux et forums !

Orléans joue… à Mare Nostrum ce week-end.

Ce week-end aura lieu le festival ludique d’Orléans, nommé ORLEANS JOUE. Nous serons présents sur place afin de vous présenter quelques-uns de nos jeux et échanger avec vous.

Lire la suite

Mare Nostrum : Focus sur Carthage

Aujourd’hui, nous nous penchons sur le cas d’Hannibal et de sa ville, Carthage. Après l’Egypte, Rome et la Grèce, nous partageons ici une présentation de cet empire de Mare Nostrum.

La situation de départ

La cité florissante possède une production importante de biens. Au début, vous êtes le seul à proposer un Gladiateur. Cela peut vous aider lors de l’échange. Vous avez d’autres biens intéressants sous la forme du Parfum et de l’Or. Vos Moutons seront par contre rarement recherchés car trop nombreux. Plus la partie avancera, moins vos gladiateurs seront prisés. Votre Or et votre Parfum resteront cependant une valeur sûre. Quoi qu’il en soit, cela ne devrait pas vous poser de problème, et cela pour deux raisons. La première est votre rôle de maître du commerce; Il vous permet de choisir le nombre de ressources proposées à l’échange mais surtout d’être le premier à choisir un bien chez vos voisins. Le second avantage est le pouvoir d’Hannibal qui devrait vous éviter tout gaspillage lors de la phase Achats. En effet, grâce à Hannibal, vous pouvez inclure deux fois un même bien, une seule fois par combinaison, et cela dans chaque combinaison que vous réalisez durant votre phase Achats.
Attention, lors du premier échange, il est donc fortement conseillé de proposer votre impôt à l’échange pour éviter le gaspillage !

Setup_Carthage

D’un point de vue géopolitique, le joueur carthaginois se trouve dans le coin sud-ouest de la carte. Il serait plutôt en sécurité si son voisin nordique n’était pas le conquérant romain. Qu’importe votre stratégie, pensez donc toujours à acheter des unités militaires pour dissuader les envahisseurs. A l’instar de la Carthage antique, maîtriser la mer (trirèmes, prise de SICILIA) pourrait limiter les débarquements romains ou grecs.

 Victoire Militaire

Cette condition de victoire n’est généralement pas la condition de victoire privilégiée par les joueurs carthaginois. Elle n’en demeure pas moins possible. Sa viabilité sera cependant plus contextuelle. Un romain fort militairement pourrait vous contrer trop facilement, l’inverse sera par contre de bon augure.
Ici, la prise de Syracuse est évidemment incontournable. La CRETA serait aussi intéressante grâce à sa position proche de Ierusalem, de Troia et de Alexandria. Ensuite, c’est simple : développement de votre potentiel offensif. Cela passera donc par l’achat de trirèmes et de légions en nombre. Ne délaissez pas trop votre économie; Il sera utile d’acheter quelques héros pour vous aider, notamment Spartacus afin de mettre à profit votre bien GladiateurRamses II pour son dé supplémentaire ou encore la Statue de Zeus afin de limiter les fronts multiples. Ensuite, si vous avez pris CRETA, l’ensemble des cités légendaires seront à portée d’une trirème. Et puis, ne serait-il pas un joli pied de nez à l’histoire qu’Hannibal termine la partie en prenant Rome ?

Victoire aux Héros et Merveilles

En maîtrisant la Phase de Commerce et en choisissant habilement vos héros et merveilles, Carthage a la possibilité d’acheter 3 Héros/Merveilles en 3 tours (Jardins Suspendus, Colosse, Persée). Vous êtes alors en très bonne position de gagner. Cependant, cela n’est pas forcément la meilleure idée puisque, d’un, vous allez attirer l’attention de toutes les civilisations et, de deux, vous avez totalement négligé votre développement, surtout militaire, laissant vos provinces totalement vulnérables aux invasions romaines, grecques et égyptiennes. Après avoir été la cible d’occupations et de pillages, il vous sera difficile de vous remettre à flots et obtenir la 5ème tuile.

Ne soyez donc pas si hâtif [Maître Meriadoc] ! Suivez votre cap mais pensez à vous défendre. Cela peut se faire par la construction d’unités militaires et/ou grâce à des héros et merveilles tels que la Statue de Zeus, Spartacus ou Gilgamesh qui sont des alternatives viables aux héros/merveilles précédemment cités.

Victoire aux Titres

Vous commencez la partie avec le titre de maître du commerce. Les provinces adjacentes (PHASANIA et GARAMANTIA) vous permettront de maintenir l’avance. Avec seulement une cité et un temple sur vos 3 provinces de départ, les provinces SICILIA et CRETA seraient un plus non négligeable à votre empire mais ce ne sera sûrement pas suffisant. Il vous faudra développer une force militaire non pas uniquement pour obtenir le titre de chef militaire mais aussi pour occuper ou convertir des provinces riches en bâtiments politiques.
Les héros et merveilles seront bien souvent des soutiens incontournables. Ici, le traditionnel Hercule n’est pas forcément la meilleure option.

Carthage

Un duo Spartacus et Reine de Saba serait peut-être plus efficace afin de vous assurer la prise rapide de provinces ennemies intéressantes pour vous (CYRENAICA, CILICIA, THRACIA). Penthésilée reste aussi intéressante avec ses bonus titres et un pouvoir non négligeable, surtout pour un empire agrandi….

Victoire aux Pyramides

Si vous voulez gagner aux pyramides, le pouvoir d’Hannibal vous aide puisqu’il ne vous faut « plus que » 11 biens différents, le dernier pouvant être un doublon. Pour diversifier votre production, vous avez à portée la CRETA avec sa Céramique et la GARGAMANTIA avec son Diamant. La cité légendaire de Syracusae peut aussi vous aider. Votre développement commercial devrait vous avoir permis de conserver le titre de Maître du Commerce et l’échange sera source de diversification. Votre avantage ? Vous ne produisez pas de Blé ni de Vin qui sont pourtant des ressources relativement communes.  Ensuite, cela sera plus difficile. Nous en sommes à 7 biens différents produits et 2 faciles d’accès. Il vous en faut encore 2. Deux options possibles via la voie des héros et merveilles. Premièrement, acquérir les Jardins suspendus. Cette merveille vous servira à conserver un tour sur l’autre les biens rares tels que le Marbre, le Bois, le Papyrus et le Fer. Le Colosse peut également vous apporter un des deux biens rares manquants. Et si le commerce ne suffit pas, ce ne sera pas la première fois que nous voyons Carthage assurer ses intérêts commerciaux par la présence d’armées puniques sur des provinces étrangères…

Carthage

Voici donc différentes pistes de réflexion si vous venez à jouer Carthage pour la première fois. Ne vous cantonnez pas à la construction de caravanes, héros et merveilles. Sachez protéger vos terres et attaquer lorsque cela est nécessaire. Pour en discuter davantage, rendez-vous sur le forum :

Mare Belgium : ASYNCRON au Brussels Games Festival

Vous avez sûrement déjà entendu parlé du Brussels Games Festival (BGF), qui se déroule comme son nom l’indique, dans la belle ville de Bruxelles. Cette année, nous serons présents avec un stand et nous avons hâte de vous rencontrer !

Lire la suite

Mare Nostrum : focus sur la Grèce

Dans ce troisième épisode de notre série focus sur Mare Nostrum, nous parlons de l’empire grec. Comme d’habitude, n’hésitez pas à donner votre avis !

Grèce : la situation de départ

Historiquement, la Grèce antique était composée de plusieurs cités-états. Par conséquent, dans Mare Nostrum, le joueur grec bénéficie de la présence de 3 cités et 1 temple. Cela ne lui permet pas d’obtenir le titre de leader politique. Il bénéficie tout de même d’une production de 5 impôts. Concernant les biens, son atout principal est sa caravane de Marbre. La seule autre province qui peut produire du marbre est la DACIA qui vous sera rarement contestée. Les trois autres biens sont assez banals. Contrairement à l’Égypte, vous n’avez pas le soutien de Cléopâtre pour former vos combinaisons. Il faudra donc faire preuve de clairvoyance lors des phases de Commerce afin de ne pas gaspiller. La sécurité serait de construire un bâtiment politique ou commercial dès le premier tour.

grèce

La deuxième caractéristique, et non la moindre, est votre position centrale. C’est un avantage certain car il vous permet d’atteindre facilement n’importe quelle civilisation. Mais l’inverse est aussi vrai : vous pouvez  considérer tous les joueurs comme vos voisins directs. Vous devrez donc prêter attention à de nombreux fronts. Cependant, Périclès vous aide beaucoup sur ce point. Le bonus aux dés que vos légions reçoivent en défense fera réfléchir vos envahisseurs et limitera les raids sur vos terres. Mais parfois, cela ne suffira pas… Ne lésinez donc pas sur les légions. Lorsque vous lancez vos propres attaques, prêtez attention à l’ordre du tour et au choix de votre option de conquêtes afin de tirer au maximum avantage du bonus de Périclès. Vos raids doivent servir à développer efficacement de votre Empire. N’oubliez donc pas les trirèmes. Elles sont capitales pour le joueur grec s’il veut imposer son rythme et non subir.

Victoire aux Héros et Merveilles

Si vous choisissez cet objectif, privilégier les impôts semble une option logique. Cela ne vous vous empêchera pas, suivant la situation lors de la phase de Commerce, d’utiliser une combinaison de biens pour acheter un héros ou une merveille. Dans cette optique, étant donné que vous n’êtes pas forcément prédisposé à une victoire aux héros et merveilles, il vous faudra soit acheter Persée soit veiller à obtenir le titre de leader politique. Pour le choix des héros et merveilles, il est très varié. Il dépendra fortement de la situation sur le plateau. Achetez Spartacus et Gilgamesh afin de recruter les unités pour défendre vos territoires ou attaquer ceux de vos voisins. Le temple d’Artémis ou le colosse de Rhodes seront nécessaires suivant le type de combinaisons. La statue de Zeus ou Nabuchodonosor peuvent également être un choix pertinent afin de limiter les invasions sur vos terres et développer votre économie de façon plus sereine.

grèce

Victoire aux Pyramides

Comme pour l’Égypte, vous chercherez à produire massivement des impôts pour remporter une victoire aux pyramides. De nombreuses provinces voisines vous apporteront les bâtiments nécessaires à la production d’impôts (ARMENIA, ASIA, CRETA, SICILIA). Pour le reste, étant donné que vous développerez sûrement une force militaire pour vous défendre, vous pourrez la mettre à profit pour occuper ou piller les provinces adverses proches (CILICIA, JUDEA, AEGYPTUS, CYRAENAICA) afin de récupérer les impôts manquants. Le temple d’Artémis est évidemment d’une aide précieuse. Mais si l’on part sur une optique plus agressive, Hamilcar vous apportera un soutien opportun.

grèce
Essayez également de récupérer le titre de leader politique afin d’avoir un peu plus de contrôle sur la partie et la priorité en cas d’égalité de victoire sur les pyramides ou les Héros et Merveilles.

Victoire aux Titres

A 5 joueurs, le Grec est à égalité avec le joueur égyptien en politique et avec le Romain en militaire. Cependant, il ne possède aucun titre. Les provinces qui vous entourent sont diversifiées, vous donnant accès à de nombreux bâtiments commerciaux et politiques. Construire des unités militaires ne sera pas non plus un problème puisque le joueur grecque doit toujours en construire en nombre afin de se protéger. Pour cette victoire, la discrétion est de mise. Développez-vous  équitablement, mais en veillant à combler votre retard en Commerce sans pour autant perdre votre avantage dans les autres pistes. Le premier titre à acquérir est celui de chef militaire. Il vous permettra d’influencer cette phase et ainsi diminuer les risques d’invasions mais aussi évaluer le meilleur moment pour envahir vos voisins.  En effet, la surprise sera votre plus grande force. Si vous ne possédez qu’un titre, les joueurs seront moins méfiants. Obtenir les deux derniers titres en même temps grâce à des invasions ciblées serait la meilleure situation possible.

En partant sur une stratégie de développement territorial, Penthésilée est une bonne option de héros grâce à ses bonus titres et son effet. Les jardins suspendus pourraient également vous aider, à la fois pour les bonus titres mais aussi pour éviter le gaspillage suite à une phase Commerce défavorable. Hercule est un choix très logique mais il a l’inconvénient de dévoiler fortement votre stratégie et attirer l’attention de vos voisins. Maintenir l’effet de surprise sera plus compliqué.

Victoire Militaire

Ici, votre position centrale est un avantage certain. En effet, vous êtes le seul empire à être, dès le départ, à une distance d’une Mer de 3 cités légendaires/capitales (Roma, Troia, Syracusae).  Autre avantage, le soutien de Périclès vous permet de prendre et tenir des objectifs plus facilement : une fois que les phalanges grecques ont pris position, il est coûteux de les déloger.
Il est donc très important de prendre la province d’ASIA avant le babylonien. Pour cela, il est capital d’avoir 3 combinaisons de 3 lors de la première phase Achats. Il vous faudra une trirème, une influence et une légion/forteresse (une cité est risquée). Grâce à ASIA, vous serez alors également à une mer de Ierusalem. A partir de là, fortifiez-vous; mettez des trirèmes à flots. Si vous pouvez prendre Syracusae, c’est un plus mais l’effet surprise (la prise des deux autres capitales/cités légendaires en même temps) sera sûrement le plus rentable. Pour cela, il serait pratique de récupérer le titre de chef militaire.
Si vous souhaitez acheter un ou plusieurs héros et merveilles pour vous soutenir, voilà quelques pistes.
Tout d’abord,  le Phare vous facilitera l’achat de trirèmes tout en vous aidant à éviter le gaspillage. De même, optez pour Spartacus pour agrandir votre armée. D’un point de vue militaire, Nabuchodonosor pourrait être une bonne option (surtout si vous avez pris le contrôle de plusieurs provinces de cités légendaires) mais Ramsès II paraît meilleur puisqu’il augmentera votre potentiel offensif et défensif.

Vous avez donc plusieurs pistes à travailler pour la prochaine fois où vous aurez sous votre commandement la Grèce antique. Pour rappel, vous pouvez échanger vos expériences ici :

Mare Nostrum : focus sur Rome

Après l’Égypte, c’est au tour de Rome  et de son Imperator César d’être sous les feux de la rampe. Pour rappel, cette analyse s’appuie sur une partie à 5 joueurs. Les remarques peuvent donc varier pour des parties sous d’autres configurations.

La situation de départ

Setup_Rome

Nous avons ici une civilisation qui est complètement axée sur une économie de biens. En effet, avec 6 caravanes et 1 marché, l’empire produit dès le départ 8 biens. Le métal est à la fois une force et une faiblesse du Romain. Il en est l’unique producteur mais il en possède 3, ce qui n’est pas pratique pour la réalisation de grandes combinaisons. Concernant les autres biens, ils ne font pas partie des plus prisés, notamment concernant le mouton et le blé. Il faudra donc faire très attention à ne pas gaspiller lors de la phase Commerce, surtout que le Carthaginois, votre voisin direct, trouvera souvent de l’intérêt à limiter au maximum vos combinaisons…
Le romain commence la partie avec un avantage certain : il possède 2 légions et 1 forteresse et il est chef militaire. Vous allez donc pouvoir faire la pluie et le beau temps lors de la phase Militaire. Cet avantage est précieux. En effet, si vous voulez pouvoir profiter pleinement de l’effet de César, il vaut mieux pour vous que vous puissiez choisir librement le moment et le lieu de vos conquêtes. Dans un coin de la carte, vous êtes moins à la portée de vos ennemis. Mais l’inverse est vrai aussi : si vous souhaitez pouvoir envahir des provinces lointaines, la République romaine devra penser à mettre à flots des trirèmes pour convoyer ses légions.

Quand bien même vous ne partiriez pas sur une voie militaire, sachez toujours entretenir un sentiment de menace sur les joueurs grâce à la présence de quelques légions et surtout des trirèmes pour les conduire sur des provinces plus ou moins lointaines. Même si vous n’attaquez jamais, cela forcera vos adversaires à dépenser des ressources à la défense de leur empire, et non à son développement…

Victoire aux Pyramides

Si vous souhaitez gagner aux pyramides, ce sera probablement avec une combinaison de 12 biens différents. Ainsi, la prise des provinces septentrionales est intéressante. GERMANIA vous apporte un diamant et est protégée de toute invasion maritime, DALMATIA vous apporte deux resources différentes ( 1 gladiateur et 1 bois). La DACIA peut également vous intéresser avec son marbre, sans oublier au sud la cité légendaire Syracusae et son bien légendaire. Il vous faudra échanger les biens manquants, comptant sur votre fer supplémentaire pour attirer les marchands chez vous. Evidemment, en vous développant ainsi vous risquez d’attirer la méfiance du Carthaginois (vous allez être un compétiteur de son statut de Maître du Commerce) mais surtout celle du Grec. En effet, vous vous rapprochez de ses territoires de base et lui bloquez tout développement au Nord, ce qui l’oblige à partir sur une économie axée sur les impôts.
Un grand territoire est difficile à défendre. Vous pourriez alors choisir plutôt de compter sur le militaire pour diversifier votre production afin d’occuper ou piller les provinces proches (CRETA pour la céramique, AFRICA pour le parfum, NUMIDIA pour l’or, CYRANAICA pour le papyrus).

Rome

Dans cette optique, les Jardins Suspendus pourraient être plus qu’utiles grâce à leur effet mais aussi pour les deux bonus en Commerce. Et si malgré votre développement commercial, vous ne parvenez pas à prendre le titre de Maître du Commerce, Antigone pourrait vous aider à contrôler tout de même les ressources que vous devez proposer à l’échange.

Victoire aux Titres

Vous êtes chef militaire dès le départ et construire des légions vous permet de profiter des effets de César. Donc il ne devrait pas y avoir de soucis de ce côté-là. Pour la partie commerciale, nous avons vu que des provinces avec des caravanes et marchés bordent votre empire. Si Carthage se bat pour conserver votre titre, il faudra probablement faire appel à un héros pour soutenir votre influence dans le commerce. Si vous êtes maître du Commerce, limitez au maximum les échanges afin d’éviter que vos adversaires puissent gagner aux pyramides ou aux héros et merveilles.
Le véritable défi dans cet objectif sera le titre de chef politique. L’occupation de l’ACHAEA et/ou de AEGYPTUS sera probablement l’action décisive à entreprendre pour gagner.

Si vous souhaitez acquérir des héros autres qu’Hercule, Penthésilée et Antigone sont intéressantes. Toutes deux vous aident en politique. Penthésilée vous aidera en militaire si vous avez privilégié l’expansion territoriale et économique au nord alors qu’Antigone vous aidera en commerce si vous avez préféré vous reposer sur vos troupes. Suivant le contexte, Ariane (tuile exclusive à la campagne Kickstarter) peut aussi être une bonne option. Son unique bonus est tout de même en politique et elle pourra surtout vous aider à éviter de perdre inutilement vos troupes (et donc le titre de Chef militaire). Attaquez les provinces pour gravir dans les titres ou récupérer des ressources puis repliez vous sans perte si on vient vous contester la place.

Rome

Victoire aux Héros et Merveilles

Comme pour les pyramides, il vous faudra vous concentrer sur une économie de biens. Attention, pour cette victoire vous subirez la forte concurrence de l’Égypte ou de Carthage qui ont les moyens d’aller plus vite que vous. Si vous optez pour cette condition de victoire, il ne faudra pas vous limiter à l’économie mais posséder également  une puissance militaire afin de mettre des bâtons dans les roues des civilisations dites « économiques ». Le choix des héros et merveilles peut donc fortement varier. Pour un aide purement économique, penchez pour les merveilles les Jardins Suspendus et le Colosse. Mais des héros militaires, comme la Reine de Saba, Hamilcar ou encore Circé pourraient s’adapter parfaitement à vos besoins. Si vous êtes au coude à coude avec une autre civilisation, n’oubliez pas le pouvoir de Persée. En effet, vous ne serez sûrement jamais Leader politique.

 Victoire Militaire

César fut le seul consul romain à obtenir le titre d’Imperator à vie sous la République Romaine. Celui-ci lui fut octroyé grâce à ses nombreuses victoires militaires. Par tradition, le joueur romain a souvent un penchant pour cette condition de victoire. Si vous choisissez cette option, il est très important d’étendre votre influence sur SICILIA rapidement. Prendre une deuxième cité légendaire est possible, la conserver est plus délicat. L’occupation semble donc la meilleure option pour les deux dernières cités légendaires et/ou capitales. Il vous faudra développer votre puissance militaire afin de pouvoir envahir deux provinces à la fois. N’oubliez pas que des héros peuvent soutenir votre effort de guerre comme par exemple Ramsès II ou Spartacus.  Pour les cibles, cela dépendra beaucoup de la situation bien qu’il vaudra mieux éviter d’envahir les provinces tenues par les solides phalanges grecques…

Voilà donc différentes pistes de réflexion à propos de Rome. Attention, n’oubliez pas qu’il est conseillé de se concentrer sur deux objectifs précis. Après, Mare Nostrum est également un jeu d’opportunité. A vous donc de vous adapter au contexte de la partie de la façon la plus efficace possible. Pour en discuter, vous pouvez vous rendre sur notre forum :

Mare Nostrum : focus sur l’Egypte.

Pour accompagner la sortie de Mare Nostrum en boutique, nous avons décidé de partager avec vous dans les semaines à venir quelques réflexions sur les différentes civilisations disponibles. Nous commençons donc aujourd’hui avec l’Egypte et sa reine : Cléopâtre VII !

La présentation qui va suivre ainsi que les pistes proposées correspondent principalement à une configuration « basique » à 5 joueurs. Certaines remarques peuvent varier pour des configurations différentes.

La situation de départ

Les 3 provinces égyptiennes de départ contiennent de nombreux bâtiments politiques : 3 cités et 1 temple. Outre un nombre important d’impôts, l’Égypte bénéficie de 3 caravanes très intéressantes : celles produisant du Papyrus et celle produisant de l’Or.
Le papyrus ne pouvant être produit qu’en CYRANAICA et en AEGYPTUS, il représente un atout incontestable lors de la phase de Commerce, puisqu’il est très prisé. L’Or est également un bien recherché, surtout tant que le carthaginois n’a pas construit de marché en NUMIDIA. En effet, axé sur une production de bien, il conservera bien souvent son unique jeton Or plutôt que de le proposer à l’échange. Cela vous donnera une nouvelle occasion d’attirer les autres joueurs à choisir chez vous.  Naturellement, vous privilégierez la production/l’échange d’Impôts mais ceux-ci seront généralement rares, vos voisins voudront bien souvent limiter votre accès aux précieux impôts.

égypte

Grâce au pouvoir de Cléopâtre, vous devriez éviter le gaspillage lors de la phase Achats (les biens non utilisés dans des combinaisons lors de cette phase sont perdus). Votre titre de Leader Politique vous donne une influence certaine mais apporte également un dilemme : le choix de votre ouverture. Choisirez-vous de faire jouer l’ensemble de vos adversaires avant de décider de vos achats ? Préférez-vous jouer avant le babylonien afin de l’empêcher de prendre facilement la JUDEA et sa précieuse cité légendaire ?

De manière générale, il faudra profiter de votre statut de Leader Politique pour influencer les constructions des autres joueurs. Faire construire le Romain en premier vous permet de révéler sa stratégie pour le tour et ainsi permettre aux autres joueurs de réagir en fonction. Faire jouer le Grec vous permet de voir ce qu’il fait et comment il pourrait intervenir contre le Babylonien, votre voisin direct et menaçant. Enfin, il ne faut pas sous-estimer le Carthaginois avec qui vous serez souvent en compétition sur les conditions de victoire économiques (Pyramides, Héros et Merveilles). De plus, en tant que voisin direct, il peut en une action envahir la CYRANAICA ou prendre possession de la province de GARAMANTIA, riche en biens…

Voici quelques pistes d’évolution suivant la ou les conditions de victoire que vous visez.

Victoire aux Héros et Merveilles

La stratégie induite par cette condition de victoire est proche de celle des pyramides (et elles seront souvent imbriquées). Réfléchissez bien à l’achat de ces héros et merveilles. Encore une fois le Temple d’Artémis semble incontournable. Outre l’économie, achetez également des héros et merveilles qui pourraient vous aider militairement car la menace de vos ennemis grandira aussi vite que vous vous rapprocherez de votre 5ème Héros ou Merveille… Pour cela, la Statue de Zeus est une merveille très intéressante car vous pouvez imposer une paix à l’un de vos adversaire. Si votre empire s’est agrandi, Penthésilée peut aussi vous fournir le soutien nécessaire grâce à son pouvoir mais aussi à ses bonus aux titres, forts utiles pour posséder les titres qui vous permettront de contrôler les 2 phases les plus importantes du jeu pour vous.

Victoire aux Titres

Vous démarrez déjà avec un titre. Vous devriez le conserver sans trop de difficulté, à moins que le Grec et le Babylonien cherchent à vous le contester. Il faudra cependant vous battre pour récupérer votre retard en Commerce. Dans cette optique, prendre la province de GARAMANTIA au nez et à la barbe d’Hannibal semble primordial. La CRETA semble également une expansion intéressante. Développer votre puissance militaire sera importante évidemment, à la fois pour obtenir le titre correspondant mais aussi pour être en mesure d’occuper les bâtiments qu’il vous manquerait pour les autres titres… Hercule est évidemment un choix de héros intéressant mais les bonus aux titres des Jardins Suspendus ou d’Antigone sont également très efficaces pour augmenter votre influence en Commerce.

Victoire aux Pyramides

L’Égypte cherchera souvent à gagner avec les Pyramides. Sa production d’impôts de départ et le pouvoir de Cléopâtre l’y poussent. La proximité des cités et temples présents en CRETA et en JUDAEA augmenterons cette production. Ajoutez-y l’achat du Temple d’Artémis, l’invasion et l’occupation ponctuelle de l’ACHAEA ou la simple conservation de 2 impôts d’un tour sur l’autre et vous serez bien parti. Cependant, la richesse des terres égyptiennes attirera forcément les invasions étrangères et il faudra vous défendre si vous souhaitez que les pyramides se dressent fièrement sur le plateau de Gizeh.

égypte

Victoire Militaire

Ici, la prise de la JUDEA semble incontournable. Non seulement elle vous permet de contrôler une cité légendaire mais vous procure également un accès direct à la capitale babylonienne. Ensuite, une seule Mer vous sépare de Carthago et Syracusae. Troia et Athenae nécessiteront 2 trirèmes mais restent plus accessibles que la lointaine Roma (sauf si vous contrôlez la SICILIA bien sûr !). N’oubliez pas que certains héros pourraient soutenir vos efforts de guerre : Spartacus, le Phare et Gilgamesh peuvent vous permettre de rentabiliser vos impôts et accroître le nombre de vos unités. En outre, Ramsès II, le vainqueur de la bataille de Qadesh, pourrait de nouveau soutenir l’Egypte dans ses campagnes militaires…

égypte

Nous avons donc ici quelques pistes suivant l’orientation que vous souhaitez donner à votre empire égyptien. Bien évidemment, ce ne sont que des pistes. La richesse du jeu et le contexte de la partie apportent une infinité de possibilités. Peut-être avez vous-même d’autres pistes à partager ? Des remarques ? N’hésitez pas à commenter l’article ou vous rendre sur notre forum pour donner votre point de vue :

Paris est Ludique : le stand ASYNCRON games

Rendez-vous important, le festival Paris est Ludique aura lieu le week-end du 25 et 26 juin Nous aurons un stand, bien plus grand que celui de l’année dernière puisque nous vous proposons 8 tables de démonstration. Voici le programme :

Lire la suite