Avant dernière civilisation possible dans Mare Nostrum, Babylone est le sujet de cet article. Comme les précédents, l’article est composé d’une présentation puis des possibilités d’évolution selon la/les conditions de victoire visée/s.

La situation de départ

Babylone est de base la civilisation du cinquième joueur. Sa position en Extrême-Orient lui permet de limiter les fronts. En début de partie, aucune de ses provinces n’est adjacente à un empire adverse et deux ne sont pas adjacentes à la mer, dont sa capitale. Protection efficace contre les invasions maritimes, cela peut parfois être un problème avec notamment les pouvoirs de Penthésilée et la Statue de Zeus.

Babylone

L’économie babylonienne est plutôt variée bien que le nombre de biens soit au départ plus important. Lors des premiers tours, Babylone doit faire attention aux échanges. En effet, hormis le parfum, ses autres biens sont plutôt communs. Mais cela changera rapidement grâce aux provinces voisines. Et justement, avec le soutien de Hammourabi, vous avez la possibilité de construire gratuitement une influence par tour. La difficulté sera alors de choisir votre priorité : Ierusalem ou Troia ? A moins que vous ne soyez attiré par la riche province d’ARMENIA ou celle de CAPPADOCIA avec son précieux bois ? Ne soyez pas trop dispendieux au niveau des marqueurs d’influence; il sera parfois plus intéressant d’en garder un en réserve afin de pouvoir convertir une province (rappel : le nombre de marqueurs influence est limité et on ne peut pas volontairement retirer un marqueur d’influence).

Victoire aux Héros et Merveilles

Si vous choisissez cette voie, il faudra tout d’abord développer votre économie. Au départ, la mixité de vos ressources limite la valeur de vos combinaisons. Cependant, une fois que vous aurez construit quelques caravanes et cités, cela deviendra une force car il sera même possible que vous construisiez deux héros à la fois ! Du coup, l’ARMENIA ainsi qu’une cité légendaire avec son temple semblent une bonne base pour le développement de votre économie. Pour le choix de vos héros et merveilles, il semblerait qu’un panachage entre défense et économie soit une bonne option. Par exemple, Nabuchodonosor est approprié pour vous aider à défendre les vastes territoires de Babylone en dissuadant les envahisseurs.

babylone

Si vous ne souhaitez pas concourir au titre de maître du commerce, Circé semble également une bonne option : construisez gratuitement les influences avec Hammourabi puis, pour une combinaison de 3 ressources, vous aurez une légion qui pourra à la fois produire et défendre. Si vous n’êtes pas en avance sur le développement et que le leader politique est aussi en passe de gagner, acquérir Persée sera nécessaire. Il serait quand même préférable d’acheter le Colosse ou le Temple d’Artémis pour soutenir votre production. Dans une optique de synergie avec le pouvoir de Circé, Spartacus est également très intéressant.

Victoire aux Titres

Vous commencez la partie sans titre et vous n’êtes même pas à égalité sur la piste avec un joueur en possédant un. Pourtant, la victoire aux titres est une option intéressante. Grâce à Hammourabi, vous pouvez rapidement mais surtout gratuitement vous étendre. Vous utiliserez alors vos combinaisons pour construire bâtiments et troupes. La province d’ARMENIA est incontournable avec ses deux bâtiments politiques et ses deux bâtiments commerciaux, de même que CRETA. Laisser JUDEA à l’égyptien met en danger votre capitale et le point en politique apporté par une cité légendaire ne sera pas de trop.
Niveau héros, nous restons une fois encore dans les classiques : Penthésilée et Hercule. La Reine de Saba serait également utile si vos voisins ont déjà posé leurs marqueurs sur les provinces que vous convoitiez.

babylone

Cette  condition de victoire vous pousse également à développer une flotte importante, ce qui est plutôt rare avec Babylone. En effet, une flotte digne de ce nom vous permettra d’atteindre les provinces les plus aptes à vous faire gagner les niveaux manquants.

 Victoire Militaire

Votre position vous donne un avantage certain. Vous êtes le seul empire à être directement adjacent à 2 cités légendaires. Prendre JUDEA vous permet ensuite d’être adjacent à AEGYPTUS, qui pourrait donc être la quatrième cité requise. Mais tout ne se passera pas aussi bien. Cléopâtre, via son titre de leader politique, vous mettra bien souvent des bâtons dans les roues dès le premier tour. Si elle ne prend pas la JUDEA, elle s’arrangera pour que Périclès prenne avant vous Troia. Et si par chance/inadvertance, aucun des deux ne contrecarre vos ambitions sur ces deux cités légendaires alors, à la tête d’une capitale protégée et de deux cités légendaires, vous serez la cible de l’ensemble des joueurs.

Vous l’aurez compris, il faudra vous battre. Recrutez des troupes, achetez des héros pour vous soutenir. A ce sujet, les possibilités sont nombreuses : la Statue de Zeus pour vous permettre de bloquer l’ennemi le plus menaçant; Ramses II pour bénéficier de son dé bonus; Nabuchodonosor pour dissuader les invasions et affaiblir l’assaillant; Penthésilée et Spartacus sont de bons moyens de générer des légions, voire Gilgamesh pour les forteresses. Bref, étant donné que vous ne pourrez probablement qu’en acheter un ou deux, tout dépendra de la situation et du besoin qu’elle engendre.

Enfin, suivant les joueurs présents et vos talents, utilisez votre pouvoir de persuasion. Attirez l’attention des joueurs sur un autre joueur, négociez, semez la zizanie ou même pleurez… Tous les moyens seront bons pour vous éviter d’attirer les foudres de l’ensemble des joueurs.

Victoire aux Pyramides

Pour une victoire aux pyramides, il faudra spécialiser votre économie. Vous pouvez pencher pour les impôts. Dans ce cas, il faudra tâcher de prendre les cités légendaires adjacentes à votre empire ainsi que la province d’ARMENIA. Développez les cités, érigez des temples pour booster votre production. Evidemment, vous pouvez acheter le temple d’Artémis afin de vous aider. Pour les jetons impôts manquants, en conserver d’un tour sur l’autre, les obtenir aux échanges ou envahir l’AEGYPTUS sont 3 options qui dépendront de la situation de la partie.

Si vous optez pour un développement basé sur les biens, encore une fois, les cités légendaires seront importantes, surtout en les couplant avec les Jardin Suspendus (il serait normal qu’ils vous reviennent !). Stockez d’un tour sur l’autre les biens légendaires rares que vous avez piochés (le diamant et le fer en priorité) . La DACIA et la CRETA seront aussi des options intéressantes pour leur bien respectif (Marbre et Céramique). Pour le reste, vous serez dépendant des biens proposés à l’échange, à moins de piller vos voisins…

Les deux voies ne sont pas forcément opposées. On voit que, qu’importe la spécialisation choisie, l’ARMENIA, la CRETA, l’ASIA et la JUDEA sont intéressantes. Construire des temples sur vos cités légendaires vous fournirait une versatilité intéressante. Attention dans ce cas à bien vous défendre: des cités légendaires avec des temples attirent forcément les convoitises.

Voilà pour ce qui est de Babylone. Rendez-vous la semaine prochaine pour une présentation de l’Atlante et les pistes d’évolution lors d’une partie incluant 6 joueurs. En attendant, n’hésitez pas à partager cela et à réagir sur les réseaux sociaux et forums !